Explorer pour l’uranium au Québec

Les cours de l’uranium ont doublé depuis 2 ans et le contexte énergétique mondial laisse présager une hausse de la demande en uranium dans les années à venir.

Dans ce contexte, l’exploration pour des ressources primaires en uranium apparaît très pertinente. Le Québec, qui a déjà vu une première vague d’exploration pour l’uranium dans les années 70 et 80 mais qui n’a pas été exploré depuis, présente un potentiel évident.

Des gîtes avec ressources sont déjà connus. Il s’agit de minéralisations associées à des discordances, ou à des grès ou à des roches intrusives (pegmatite/ granitoïde). Outre ces types, il existe également un potentiel encore très peu évalué pour les gisements de fer-oxydes (U-Cu-Au).

Une courte synthèse du marché de l’uranium, de la gîtologie et des secteurs d’intérêt pour l’exploration au Québec est présentée.

SIDEX a pour mission d’investir dans les entreprises engagées en exploration minière au Québec afin de diversifier l’inventaire minéral et d’ouvrir de nouveaux territoires à l’exploration.

Lire la suite ici: Explorer pour l’uranium au Québec